Ce billet est issu de mon site internet de Geocities, qui n’existe plus Actuellement. Je le reprends aujourd’hui.

Ce billet est issu de mon site internet de Geocities, qui n’existe plus Actuellement. Je le reprends aujourd’hui.

J’imagine que l’homme ne nait nullement homme directement mais il nait cherie. Effectivement, lors des premiers mois de sa life, la seule representation de l’univers exterieur du jeune garcon est la maman qui l’allaite, lui apporte reconfort. Il ne connait pas la frustration et en retour y sent qu’il comble la tante, tant celle-ci lui montre d’la tendresse a chaque fois qu’il sourit. C’est apri?s, que le pere aura 1 role essentiel et s’interposant entre le jeune garcon et J’ai tante. Effectivement, au cours de la phase dite de l’oedipe, le garcon prend conscience que l’attention une mere n’est gui?re uniquement focalisee concernant lui puis sur le pere. Le garcon decouvre alors la frustration et Notre jalousie envers un rival qui reste le pere. C’est aussi au pere de prendre l’initiative d’initier le gamin a notre vie en lui apprenant la frustration, en limitant la tout puissance maternelle. Le gamin se detachera alors peu a peu d’la mere pour se rapprocher et s’identifier a le match compatible partners pere. Ce processus de resolution de l’oedipe, reste d’autant plus facilite que la tante renvoie a travers ses mots une image bonne et positive, une image de pere protecteur et tri?s. C’est lui qui apporte reconfort et soutien a la mere. La mere doit avoir besoin du pere.

Dans le cas du travestisme fetichiste (recherche du bonheur sexuel a travers le port de vetements feminins), l’homme ne s’est separe que partiellement de sa maman.

Ca arrive principalement si le pere se desinteresse des affaires familiales (pere froid, distant, ininteresse). Des au cours la maman occupe une place trop importante dans l’affectif du garcon et le processus de separation psychologique/individuation ne est en mesure de se Realiser convenablement.

Je pense donc que la plupart des peres de travestis sont des hommes qui ne prennent guere d’initiatives dans notre vie, tout du moins au cercle familial. Ils se font dominer par la tante.

Notre garcon demeure donc prisonnier de l’image « ideale » de la tante. Mes experiences de travestisme seront alors Afin de lui l’occasion de revenir a cet etat de fusion avec la mere, avec qui il semble alors partager, les gouts, des envies. C’est pourquoi Quelques travestis heterosexuels ont la possibilite de eprouver le desir d’etre pris au sein des bras d’un homme lorsqu’ils sont habilles en soeur, alors qu’ils ne se sentent pas vraiment homosexuels lorsqu’ils sont habilles en homme.

Le travestisme permet au travesti de retrouver d’la force, car pour lui la force reste incarnee par la maman (puisque le pere n’est qu’un faire valoir). De votre fait les pulsions de travestisme arrivent souvent au cours de montees de stress et d’anxiete. Le travestisme devient alors un moyen de defense psychologique qui permet d’apaiser des angoisses.

Le travesti est donc un homme abandonne psychologiquement par son pere de toute facon trop faible.

Au lieu de rechercher le phallus, la force chez un autre homme qui le conduirait vers l’homosexualite, le travesti a choisi d’attribuer le phallus a l’actrice. Cette initiative et d’autant plus facile a accepter Afin de garcon qu’il y aura des femmes fortes dans le entourage (mere, tantes, s?urs, etc…) et peu d’hommes valables. Notre travestisme est donc une sorte de ceremonie sexuelle pour incarner le phallus de la soeur.

Pour l’integralite des travestis qui s’interrogent via leurs comportements, je leur recommande de se poser les questions suivantes : qui decide a domicile, papa ou maman ? Papa reste y introverti, efface ? Maman a-t-elle mode a ne point se laisser faire (lesbianisme sous jacent)?

Notre travestisme est repute Afin de etre une commode qui persiste toute notre vie, car des processus d’identification une fois construits se modifient difficilement. Neanmoins, la demarche d’introspection et de psychanalyse que j’ai suivie m’a permis de mieux apprehender mon travestisme et de mieux l’accepter. Peut etre aurais-je ete different si j’avais eu une education differente. Mais la vie est ainsi faite et on doit savoir l’accepter meme si c’est complexe desfois.

Theme de l’inceste psychologique entre la mere et le gamin :

En ce qui me concerne, J’me rappelle etant petit avoir voulu pendant un moment epouser ma mere. Ce desir reste normal chez le garcon mais en general, le garcon doit sentir la rivalite du pere, rival du reste superieur. Ce ne fut nullement l’eventualite i  mon sens, tant mon pere preferait la television a sa famille. Peut etre est ce juste un tracas d’initiative mais i  chaque fois est il que ma maman s’est occupee toute seule de moi, (coupage des ongles, decalottage du prepuce, nourriture, etc…). De votre fera ma tante est restee le seul modele d’identification valable tant mon pere est absent psychologiquement tant est il aussi dependant du tabac, de l’alcool ainsi que ses crises de coleres incomprehensibles. Ces crises etaient peut etre pour lui le moyen d’essayer de s’affirmer dans une famille dans laquelle il n’a jamais eu ses reperes.

Notre fetichisme, me rappelle donc la douceur et la tendresse maternelle, ainsi, le travestisme me permet de fusionner avec ma tante. Lorsque J’me travestis, je deviens tendre passif, doux, je fais revivre la mere, objet bien puissant a faire mes yeux.

Ce sentiment est fort apaisant, agreable et donne une sensation de bien etre absolu. Cependant, je regrette que notre pere n’ait gui?re joue son role de separateur psychologique. La faute (cause du travestisme fetichiste) lui revient a 70 % Afin de son manque de confiance en lui, le manque d’affection envers ma mere et moi, claque qu’il ne m’ait jamais reconnu comme le sang de son sang, son successeur. 20% reviennent a ma maman Afin de s’etre focalisee sur moi, pour n’avoir nullement detourne son attention et J’ai mienne vers un nouvelle homme, fut-ce mon pere ou quelqu’un d’autre. Enfin, 10% seront ma faute. Ca je ne sais toujours pas le determiner mais Cela reste simple que en memes circonstances d’education, plusieurs enfants evoluent d’une certaine maniere et d’autres differemment.

L’angoisse de castration:

Dans la collection les belles decouvertes d’la psychanalyse, des documents de grands specialistes de la psychanalyse (Freud, Klein, Lacan) explique les phases de developpement de l’homme (stades de developpement sexuel) et egalement l’origine des perversions dont le fetichisme (le travestisme fetichiste en reste votre stade avance).

Ces textes expliquent a merveille le complexe d’oedipe et le complexe de castration. Plusieurs dysfonctionnements au sein d’ ces complexes sont en direct a l’origine du travestisme.